Yukio Imamura - Caprices de piments rouges

50 rue Mazarine, 75006 Paris.

Vernissage jeudi 17 octobre 2019 | 18h – 21h
Exposition du 18 octobre au 16 novembre 2019
~

De l’éternité des Zénon Vol surgissent les piments rouges. Ils apparaissent à leur guise sur les toiles d’Imamura. Ils sont la vie au racines de l’arbre, ils dissolvent le noir dans le rouge de la vie. Il n’est jusqu’à la sagesse de la tortue qui ne cède devant le grain de folie où se balancent les fantômes. Pris dans les filets du désir au pied des volcans en irruption, les couples s’ébattent en apesanteur.

J’ai rencontré Imamura en 1990, il peignait alors avec un pistolet à air comprimé dans une danse de tout le corps avec des gestes de samouraï de magnifiques tableaux cosmiques. J’étais vouée à l’abstraction jusque’à ce qu’en 2004 il décide de passer de l’huile à l’acrylique et de l’infini de l’univers aux scènes surréalistes du quotidien qu’animent les piments rouges.

Imamura se partage entre la France et le Japon depuis une quarantaine d’années, son univers pictural doit autant à la rigueur de l’Orient qu’à la liberté de l’Occident, âgé aujourd’hui de 84 ans il se livre tout entier à l’inspiration qui l’habite.

Comme aucun avion n’est tombé ce matin sur la table du petit déjeuner, venez fêter avec nous les 29 ans de collaboration que marque cette onzième exposition personnelle.

Comme vous l’avez peut-être deviné, je suis une inconditionnelle d’Imamura.

Lélia Mordoch

 

Page de l’artiste : Yukio Imamura