Partir

by Sébastien Méhal

On view from September 16th to October 29th, 2016.

Des visages et des lieux, des villes et des hommes, des routes qui parfois se croisent… l’œuvre de Sébastien Mehal est résolument planétaire. Il déplace les villes d’un continent à l’autre en suivant les flux monétaires : Miami est devenue la capitale de l’Amérique latine, Shanghai se retrouve en Afrique.

Il nous montre un monochrome jaune d’or : assise à sa fenêtre, une vieille dame regarde les barres de sa cité et voit la baie d’Alger flamboyer sous le soleil de la Méditerranée. Il peint le regard de l’étranger sur la ville inconnue qui s’offre à lui, mégapole aux multiples facettes où l’aventure de l’avenir peut commencer à chaque carrefour.

Sébastien Mehal est fier de peindre à la seringue. Les trajectoires, coulures de couleurs, électrons libres, sont des piqures de vérité injectées à la société de codes et de barres qui a envahi toute la planète.

Lélia Mordoch