SEMAINE PRÉCEDENTE

ART PARIS 2022

Depuis plus de dix ans, la Galerie LÉLIA MORDOCH est fière de participer pour cette très belle édition 2022
Retrouver toutes les informations sur Art Paris ici

Membre du Comité professionnel des galeries d’art, La galerie Lélia Mordoch ouvre ses portes à Paris en 1989 à Saint-Germain-des-Prés puis en 2009, un deuxième espace à Miami pour ses 20 ans. Dès le début des années 90, Lélia Mordoch commence à exposer les œuvres des artistes du GRAV. Aujourd’hui la galerie présente le travail d’artistes reconnus comme émergents. De François Morellet à Miguel Chevalier, de Julio Le Parc à Michel Paysant, elle innove en permanence tout en restant fidèle à sa ligne esthétique : l’abstraction, l’art cinétique et avant tout la poésie. En bientôt trente ans de passion pour l’art, la galerie a présenté plus de 135 expositions personnelles et 60 expositions de groupe. Elle a aussi une présence active sur les foires, avec plus de 120 participations en France et à l’étranger. Lélia Mordoch vous propose de découvrir le travail d’artistes contemporains s’exprimant tant avec les nouvelles technologies que les médiums classiques.

Artistes présentés : Miguel Chevalier | Horacio Garcia Rossi | l'Atlas | Julio Le Parc | François Morellet | Francisco Sobrino | Joël Stein



FOCUS SUR MIGUEL CHEVALIER

Bella Donna évolution – 2021 | Série Fractal Flowers | Œuvre de réalité virtuelle – vidéo 60 min | Œuvre unique


Pionnier de l’art virtuel et du numérique, Miguel Chevalier utilise depuis 1978, l’informatique comme moyen d’expression dans le champ des arts plastiques. Son travail aborde la question de l’immatérialité dans l’art, ainsi que les logiques induites par l’ordinateur, telles que l’hybridation, la générativité, l’interactivité.

L’oeuvre vidéo numérique Bella Donna Evolution questionne la nature au temps de l’artificiel. Selon une démarche initiée à la fin des années 90, qui prend appui sur l’observation du règne végétal et sa transposition imaginaire dans l’univers numérique, Miguel Chevalier est le créateur de différents herbiers virtuels imaginaires, notamment les Fractal Flowers, fleurs virtuelles évoluant à la lisière de quatre mondes : végétal, minéral, animal et robotique.

La Bella Donna (Evolution) est une des fleurs de cet herbier. Sur la hauteur d’un écran LCD 65 pouces, poussent les fleurs nées de germination numérique. Dotées d’une vie artificielle, les fleurs naissent, déploient d’incroyables formes, ondulent au gré d’un vent virtuel que nous ne sentons pas, avant de disparaissent sous nos yeux pour laisser place à d’autres. Nous passons d’univers foisonnants à des moments où la nature semble entrer dans une phase de repos hivernal. Ce ballet végétal de milliers de pixels procure une sensation méditative. Ce tableau vivant exerce une fascination troublante sur le spectateur. L’œuvre hypnotise le regard dans une éblouissante dialectique entre le réel et le virtuel.


OEUVRES PRÉSENTES